Janna Zhiri est née en 1992 à Montpellier.

Elle sort diplômée de la Villa Arson en 2018. Elle vit et travaille à Paris. Ces rouleaux de logorrhées, flux de paroles sont à la fois une projection des souvenirs de l’artiste et de ses désirs: la campagne, la rivière, le rire, ces différents éléments créent une véritable fenêtre ouverte dans son espace mental.

« Mes dessins sont improvisés, et tout le but est de composer pendant le dessin. C’est à dire qu’il n’y a pas de brouillons au préalable ou d’études. Mon dessin est mon brouillon, c’est pour cela qu’il y a pleins de couches. Il est composé d’échecs. Et je veux à chaque fois le rendre lumineux. Les couleurs sont primordiales et je réagis avec elles. »